Plus de 926 arrestations arbitraires ont eu lieu en janvier 2016

Plus de 926 arrestations arbitraires ont eu lieu en janvier 2016
Résumé du rapport :
Bilan des arrestations arbitraires documentées par le Réseau Syrien des Droits de l’Homme en Janvier 2016.
A- Les forces gouvernementales ont arrêté 603 personnes dont 34 enfants et 81 femmes
B- Les groupes islamistes extrémistes
i- Daesh a arrêté 186 personnes dont 15 enfants et 24 femmes
ii- Le front Al Nusra a arrêté 34 personnes dont 5 enfants
C- Les forces armées d’opposition ont arrêté 17 personnes dont 1 enfant.
D- Les forces kurdes d’autogestion ont arrêté 86 personnes dont 4 enfants et 6 femmes
Mises en liberté effectuées depuis les divers centres de detention:
A- Les forces gouvernementales ont libéré 312 personnes.
B- Les groupes islamistes extrémistes :
i- Daesh a libéré 61 personnes.
ii- Le front Al Nusra a libéré 14 personnes.
C- Les groupes armées d’opposition a libéré 11 personnes
D- Les forces d’autogestion kurdes ont libéré 28 personnes
Le Réseau Syrien des Droits de l’Homme a documenté l’arrestation de plus de 117 000 personnes, dont des femmes et des enfants. Néanmoins, nous tenons à signaler que nos estimations indiquent que le nombre de détenus en Syrie dépasse 215 000 personnes. Plus de 99% d’entre eux sont détenus par des centres de détention gouvernementaux, même si les autorités nient ce fait.
Nous tenons à vous informer que les chiffres présents dans ce rapport ne représentent que les exactions que nous avons pu documenter et ne représentent donc que des chiffres minimaux des exactions. Cela est dû aux nombreux obstacles logistiques et sécuritaires actuels que nous rencontrons.