1771 personnes tuées courant Octobre 2015

1771 personnes tuées courant Octobre 2015
Le Réseau Syrien des Droits de l’Homme (RSDH) a recensé le décès de 1771 personnes dont le détail est fourni ci-dessous, réparti par les principales parties au conflit :
A- Les forces gouvernementales (armée, milices locales, milices étrangères chiites) ont tué 1284 personnes réparties ainsi : 793 civils dont 185 enfants et 153 femmes. Plus de 99 personnes sont mortes sous la tortures, et les forces du régime ont tué 491 hommes armés.
B- Les forces Russes : nous avons enregistré la mort de 276 personnes dans des bombardements probablement effectués par les forces russes. 263 civiles dont 86 enfants et 44 femmes furent tués, ainsi que 13 hommes armés.
C- Les forces Kurdes du PYD ont tué 10 civils dont 3 enfants et deux femmes.
D- Les groupes islamiques extrémistes :
Le RSDH a recensé la mort de 77 civils tués par des groupes islamiques extrémistes:
– l’Etat Islamique a tué 71 personnes : 53 civils dont 3 enfants et une personne décédée sous la torture et 18 hommes armés (dont un est décédé sous la torture).
– Le Front Al Nosra a tué 6 personnes : 5 hommes armés et un civil.
E- Les groupes de l’opposition armée ont tué 45 civils dont 13 enfants et 11 femmes. Trois personnes sont morts sous la torture.
F- La coalition internationale a tué 1 civil
Groupes non identifiés : le RSDH a enregistré 78 incidents mortels dont les auteurs n’ont pas pu être identifié au moment de compiler ce rapport, dont voici le détail : 50 civils dont 8 enfants et 9 femmes, ainsi que 28 hommes armés.
Il est important de noter que ce rapport ne couvre pas les pertes du côté des forces du régime (Armée, services de renseignement, milices locales ou étrangères) ni de celle de l’Etat Islamique. Ceci est dû au fait de l’absence de sources fiables pour comptabiliser ce type de victimes.