6 activistes médiatiques ont été tués, 7 arrêtés ou enlevés, et 1 blessé en janvier 2016.

6 activistes médiatiques ont été tués, 7 arrêtés ou enlevés, et 1 blessé en janvier 2016
Résumé du rapport :
Les agressions les plus marquantes envers des activistes médiatiques en janvier 2016 sont détaillées comme suit:

A – Meurtres extrajudiciaires : le Réseau Syrien des Droits de l’Homme (SNHR) a documenté la mort de 6 activistes médiatiques, dont les auteurs sont :
1- Les forces russes responsables de 2 meurtres
2- Les groupes extrémistes islamistes : Daesh étant responsable de 4 meurtres, dont une femme.
B – Arrestations, enlèvements et remise en liberté : le Réseau Syrien des Droits de l’Homme (SNHR) a relevé 10 cas d’arrestations, d’enlèvements ou de remise en liberté :
– Les forces gouvernementales (forces de sécurité, armée, milices locales et étrangères) ont remis 2 personnes en liberté
– Le groupe extrémiste islamiste du front al-Nosra a arrêté 4 personnes, dont 3 qui ont été relâchées
– Les groupes d’opposition armés ont arrêté une personne qui a ensuite été relâchée, et ont relâché un autre activiste médiatique
– Des groupes non identifiés ont enlevé une personne qu’ils ont ensuite relâchée
C – Blessures : un activiste médiatique a été blessé par Daesh.
D – Violation de propriété : deux arrestations ont été recensées :
– Une par le front al-Nosra
– Une par des groupes non identifiés