Mort de 10 membres du personnel médical et de cadres de défense civile en janvier 2016, dont 5 tués par des forces gouvernementales.

Mort de 10 membres du personnel médical et de cadres de défense civile en janvier 2016
Résumé du rapport :
Le bombardement soutenu prenant pour cible depuis 2011 les infrastructures médicales et de défense civile ainsi que leur personnel, et ce de la part différentes parties du conflit, démontre une politique systématique qui a pour seul objectif d’augmenter le nombre de victimes et d’accroître la souffrance des civils et rebelles touchés.
Le réseau syrien des droits de l’Homme (SNHR) a documenté 10 décès parmi le personnel médical et les cadres de défense civile en janvier 2016. Le détail des victimes est ainsi donné :
A- Les forces gouvernementales (armée, forces de sécurités, milices locales et milices chiites étrangères) ont tué 5 membres du personnel médical et cadres de défense civile, dont :
1- Trois cadres de défense civile,
2- Un membre du corps infirmier,
3- Un membre du personnel paramédical.
B-Les forces russes ont tué 5 membres du personnel médical et cadres de défense civile, dont :
1- Deux membres du personnel paramédical,
2- Deux cadres de défense civile,
3- Un membre du personnel médical.