112 professionnel de santé ont été tué en 2015.

Dont 10 tués en Décembre.

فرنسي
Résumé du rapport:
Les bombardements systématique et ciblés des installations et des équipes médicales depuis 2011 par les différentes parties du conflit prouve l’existence d’une politique systématique. Celle-ci vise seulement à tuer plus de personnes, à faire plus de victimes et à augmenter les souffrances des civils et des blessés.
Personnel de santé tué en 2015 :

Le Réseau Syrien de Droits de l’Homme a documenté la mort de 112 professionnels de santé en 2015. Les détails ci-après :
A- Les forces gouvernementales (armée gouvernementale, forces de l’ordre, milices locales et milices chiites étrangères) ont tué 82 professionnel de santé :
I – 11 médecins, dont 4 tués sous la torture
II – 20 infirmiers, dont 6 infirmières. l’une d’elles est morte sous la torture.
III- 4 pharmaciens
IV- 8 hommes et 3 femmes parmi les volontaires du Croissant-Rouge, dont 2 morts sous la torture
V- 39 cadres médicaux
B- Forces russes:
I- 1 Pharmacien
II- 1 cadre médical
C- Groupes islamistes extrémistes:
Daesh a tué 10 professionnels de santé :
I- 7 médecins, dont 2 femmes
II- 2 infirmiers, dont une femme
III- 1 volontaire du Croissant-Rouge
D- Groupes d’opposition armés ont tué 11 professionnel de santé:
I- 5 médecins dont 3 femmes
II- 1 infirmière
III- 1 pharmacien
IV- 2 volontaires du Croissant-Rouge
V- 2 cadres médicaux
E- Les groupes kurdes indépendantistes ont tué une infirmière
F- Des groupes non identifiés ont tué:
I- 3 médecins, dont une femme
II- 2 volontaires du Croissant-Rouge
III- 1 cadre médical
B- En décembre :
Le RSDH a documenté la mort de 10 professionnels de santé :
A- Forces gouvernementales (armée, forces de sécurité, milices locales et milices chiites étrangers) ont tué 5 professionnels de santé:
1- 2 Pharmaciens
2- 3 cadres médicaux
B- Les forces russes ont tué 1 pharmacien:
C- Daesh a tué 2 médecins.
D- les groupes d’opposition armés ont tué 2 professionnels de santé:
1- 1 volontaire du Croissant-Rouge syrien
2- 1 cadre médical