Décès de 67 personnes sous la torture en Novembre 2015 dont 62 tués par les forces du gouvernement.

Décès de 67 personnes sous la torture en Novembre 2015 dont
Le Réseau Syrien des Droits de l’Homme a documenté pas moins de 67 cas de mort sous la torture dans les prisons et centres de détention officiels et non-officiels du régime en Novembre 2015. Le détail est comme suit :
A- Les Forces Gouvernementales (armée, forces de sécurité, milices locales ou étrangères) ont tué 62 personnes sous la torture.
B- Les groupes Islamistes extrémistes ;
– Front Al Nusra : un personne est décédée sous la torture
C- Les groupes de l’opposition armée ont tués deux personnes sous la torture
D- Les forces kurdes du PYD ont tué une personne sous la torture
E- Des groupes non identifiés ont tué une personne sous la torture.
Des cas de victimes étant torturées jusqu’à la mort ont été recensée sans arrêt depuis 2011 ce qui reflète une utilisation excessive et systématique de la force contre les détenus.
Le gouvernorat de Daraa a enregistré le plus grand nombre de victimes avec 19 personnes, alors que le décompte est comme suit pour les autres gouvernerais :
13 personnes à Hama, 11 à Idlib, 5 à Deir Ezzor, 4 à Homs, 4 à Damas, 3 à Alep, 3 dans la périphérie de Damas, 3 à Lattaké, 1 à Raqua et 1 à Al Hassaka.
Parmi les personnes décédées sous la torture en Octobre 2015 il y avait :
4 étudiants, un médecin, un enseignant, un enfant et une personne âgée.