Pas moins de 92 equipements de survie ont été ciblés en octobre 2015. 16 parmis eux sont dûs aux bombardements russes.

Nicht weniger als 92 öffentliche Einrichtungen wurden im Oktober 2015  gezielt bombardiert_ 16 davon von russischen Streitkräften.

En octobre 2015, le SNHR a recencé le bombardement de 92 installations vitales. Dont les responsabilités sont enumerées comme suis selon les differentes parties du conflit syrien:

A- Forces du gouvernement ( armée, forces de sécurité, milices locales et etrangères) ont visées 64 installations.
B- Forces russes: 16 installations visées.
C- Groupes extremist islamic:
-DAESCH a visé 4 installations
D- Forces d’oppositions armées:
4 installations visées.
E- Groupes non identifiés:
4 installations ciblées
Les installations les plus touchées en octobre 2015, sont:
– 26 equipements medicaux
– 19 marchés
– 19 lieux de culte
– 12 ecoles
– 9 lieux administratifs
– 3 lieux culturels
– 2 camps de refugiés
– 1 organisation humanitaire internationale
– 1 mission diplomatique
Le SNHR affirme que d’après leurs enquêtes, il n’y avait dans ces lieux aucune presence militaire qu’elle soit matérielle ou humaine. Le regime syrien et ses complices, devront justifiés de leurs actes criminels devant les Nations Unis et le conseil de securité.