51 massacres, au moins, en Août 2015 43 à partir de laquelle ont été commis par les forces gouvernementales

51 massacres, au moins, en Août 2015
Le Réseau Syrien des Droits de l’Homme a documenté au moins 51 massacres en juillet, détaillés comme suit:
A/ Les forces gouvernementales (l’armée, les forces de sécurité, les milices locales, les milices shiites et étrangères) : 43 massacres
B/ Les groupes extrémistes
Da’ech (l’EI) : 1 massacre
C/ Les factions de l’opposition armée : 3 massacres
D/ Les forces kurdes de « l’Administration Autonome » : 1 massacre
E/ La Coalition Internationale : 1 massacre
F/ Des groupes non identifiés : 2 massacres
Pour désigner le mot « massacre », le Réseau syrienne des Droits de l’Homme se base sur un bilan de 5 personnes, sans défense, tuées en même temps.
Le classement des massacres suivant les provinces :
La campagne de Damas : 19 massacres – Idleb : 14 massacres – Alep : 9 massacres – Homs : 3 massacres – Hama : 2 massacres – Deir Ezzor : 2 massacres – Damas : 1 massacre – Dara’a : 1 massacre.
D’après l’équipe de la documentation du Réseau Syrien des Droits de l’Homme, ces massacres ont causé la mort de 524 personnes, dont 133 enfants et 70 femmes (soit 39% des femmes et des enfants). Ce pourcentage bien élevé est un indice que la majorité de ces massacres ciblait la population civile.
La répartition du bilan des victimes, suivant les auteurs des massacres :
A/ Les forces gouvernementales : 582 personnes, dont 112 enfants et 73 femmes.
B/ Da’ech (l’EI) : 5 personnes.
C/ Les factions de l’opposition armée : 21 personnes, dont 11 enfants et 3 femmes
D/ Les forces kurdes de « l’Administration Autonome » : 8 personnes, dont 3 enfants et 3 femmes.
E/ La Coalition Internationale : 8 civils, dont 6 enfants et 1 femme.
F/ Des groupes non identifiés : 14 personnes, dont 6 enfants et 2 femmes

SHARE