Pas moins de 719 arrestations arbitraires en Juillet 2015

Pas moins de 719 arrestations arbitraires en Juillet 2015
Le bilan des arrestations documentées en Juillet par le Réseau Syrien des Droits de l’Homme, détaillé comme suit:
A/ Les forces gouvernementales : 502 personnes, dont 30 enfants et 69 femmes
B/ Les groupes islamiques extrémistes :
* Daesh (l’EI): 131 personnes, dont 18 enfants et 2 femmes
* Le front al-Nosra : 14 personnes, dont 2 enfants
C/ Les factions de l’opposition armée : 9 personnes
D/ Les forces kurdes de « l’Administration Autonome » : 43 personnes, dont 1 enfant
Les cas de libération des détenus dans de différents centres de détention, au mois de juillet, sont comme suit :
A/ Les forces gouvernementales : 251 personnes
B/ Les groupes islamiques extrémistes :
* Daesh (l’EI): 27 personnes
* Le front al-Nosra : 19 personnes
C/ Les factions de l’opposition armée : 12 personnes
D/ Les forces kurdes de « l’Administration Autonome » : 16 personnes
Malgré les listes en possession du Réseau Syrien des Droits de l’Homme, qui dépassent 117 milles personnes, dont des femmes et des enfants, nous confirmons nos estimations indiquant que le nombre des détenus dépasse la barrière des 215 milles, soit 0,99% d’entre eux par les forces gouvernementales principalement.
Et nous soulignons que les cas que nous étions en mesure de documenter ne représentent que le nombre minimal, en raison des difficultés dues à la poursuite et à la mainmise imposées par les forces gouvernementales, par les groupes islamique extrémistes et par certaines des factions de l’opposition armée.

SHARE