11090 morts durant le premier semestre de l’année 2015 2137 morts durant le mois de juin 2015

11090 morts durant le premier semestre de l’année 2015
Le rapport comprend le nombre des victimes tuées par les principales parties agissant en Syrie, durant le premier semestre de 2015 (1er janvier – 30 juin), ainsi que celui des victimes du mois de juin 2015.
A/ Durant le premier semestre de 2015 (1er janvier – 30 juin), 11090 personnes, au moins, ont été tuées par les quatre principales parties en œuvre en Syrie:
1/ Les forces gouvernementales ont tué 8509 personnes : 6928 civils (dont 1216 enfants, 815 femmes, 514 personnes sous la torture comprenant 2 enfants et 2 femmes) et 1581 individus armés.
2/ Les forces kurdes de « l’Administration Autonome » ont tué 67 civils, dont 10 enfants, 6 femmes et 2 personnes sous la torture.
3/ Les groupes extrémistes ont tué 1490 personnes, comme suit :
• Da’ech : 945 civils (dont 59 enfants, 114 femmes, 7 personnes sous la torture) et 413 individus armés.
• Le Front al-Nosra : 79 civils (dont 7 enfants, 9 femmes, 7 personnes sous la torture) et 53 individus armés.
4/ Les factions de l’opposition armée ont tué 612 personnes: 587 civils (dont 136 enfants, 104 femmes, 2 personnes sous la torture) et 25 individus armés.
5/ La Coalition Internationale a tué 102 civils, dont 45 enfants et 26 femmes.
6/ Des groupes non identifiés ont tué 310 personnes : 268 civils (dont 52 enfants, 32 femmes) et 42 individus armés.
B/ Les victimes durant le mois de juin 2015 :
Au mois de juin 2015, le nombre des victimes a atteint 2137 personnes tuées par les quatre principales parties agissant en Syrie:
1/ Les forces gouvernementales ont tué 1373 personnes : 1072 civils (dont 218 enfants, 124 femmes, 56 personnes sous la torture parmi lesquelles 1 enfant) et 301 individus armés.
2/ Les forces kurdes de « l’Administration Autonome » ont tué 20 civils, dont 4 enfants et 2 femmes.
3/ Les groupes extrémistes ont tué 584 personnes, comme suit :
• Da’ech, 445 personnes : 451 civils (dont 28 enfants, 85 femmes, 1 personne sous la torture) et 94 individus armés.
• Le Front al-Nosra : 39 civils, dont 3 enfants.
4/ Les factions de l’opposition armée ont tué 116 personnes : 112 civils (dont 25 enfant et 28 femmes) et 4 individus armés lors des affrontements entre deux factions.
5/ Les forces de la Coalition Internationale ont tué 21 civils, dont 11 enfants et 3 femmes.
6/ Des groupes non identifiés ont commis 24 cas de meurtre. Jusqu’au moment de la rédaction de ce rapport nous n’avons pas pu les identifier.
Ce rapport n’inclut pas les victimes des forces gouvernementales (l’armée, les forces de sécurité et les milices locales ou étrangères) en raison de l’absence de critères conformes à la documentation de cette catégorie de victimes.

SHARE